Le diagnostic externe de l’entreprise – Analyse de l’environnement de l’entreprise


Introduction :

On ne peut concevoir l’entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L’entreprise doit surveiller en permanence son environnement car, d’une part, elle s’intègre dans cet environnement et,  d’autre part, elle agit sur ce même environnement. L’entreprise peut être influencée par son environnement de manière positive (opportunités environnementales) ou de manière négative (contraintes environnementales).

L’entreprise doit surveiller de manière permanence l’évolution des marchés, l’évolution de la concurrence et des technologies. Il s’agit également d’identifier les risques de « cassures » technologiques (apparition d’ innovations majeures) ou structurelles (nouveaux lobbies, nouvelle réglementation, influence grandissante des organisations de consommateurs, etc…). Cette surveillance (ou veille) se fait à l’aide des SIM (Systèmes d’Information Marketing) alimentés en données provenant des forces de vente, des distributeurs, ou des organismes professionnels. Il s’agit d’identifier tout d’abord l’ensemble des variables d’évolution et d’élaborer ensuite le cadre des actions nécessaires pour profiter des opportunités environnementales ou pour réduire d’éventuelles contraintes imposées de l’extérieur. Nous décrirons donc ici les composantes de cet environnement puis insisterons sur ses interactions avec l’entreprise.

I – La surveillance permanente de l’environnement
Comme il a été dit en introduction, l’entreprise ne peut être conçue comme une entité isolée. Le rôle de l’environnement est donc déterminant dans l’activité de l’entreprise et ceci dans la mesure où il en conditionne la stratégie donc le développement et parfois même la survie.
A – Approche globale des composantes de l’environnement

D’une manière générale, l’environnement est à la source d’un certain nombre de contraintes pour l’entreprise. Ces contraintes peuvent être externes ou résulter de phénomènes économiques et sociologiques.

— Les contraintes externes sont assez facilement identifiables. Sans vouloir être exhaustif, on peut citer par exemple la fiscalité, le coût des approvisionnements, l’apparition de nouveaux concurrents sur le marché, la politique de l’état en matière de crédit, l’environnement contemporain de l’action syndicale, les minima salariaux conventionnels ou légaux, etc…. Ces contraintes sont imposées par des centres de décision qui sont en étroite relation avec les entreprises — il s’agit aussi bien des actionnaires de l’entreprise que des consommateurs ou encore des fournisseurs, des banquiers, de l’état.

— L’influence des phénomènes économiques, sociologiques et naturels est également très important. Il peut s’agir par exemple du niveau de chômage, du marché du travail, des mentalités, de la stabilité des prix, ou encore d’événements spécifiques pouvant parfois bouleverser les options stratégiques des entreprises voire même entraîner leur disparition (attentats, guerres, catastrophes naturelles).

 En bref, l’environnement est source d’incertitude pour l’entreprise — et cette incertitude s’observe non seulement au niveau des marchés de l’entreprise mais encore au niveau économique, politique et social. Il est donc normal que les entreprises cherchent à réduire ces risques en développant leur connaissance des variables clés de l’environnement ou en tentant de négocier avec certaines parties prenantes, par exemple avec les concurrents.

B – Le Macro-environnement et ses caractéristiques : l’analyse PESTEL
 

Analyse PESTEL Analyse PESTEL

 

 L’analyse de l’environnement par l’entreprise répond à un double objectif :

  • l’évaluation des différents éléments susceptibles d’affecter son activité.
  •  l’identification des opportunités ou des menaces environnementales.

Les composantes de l’environnement sont donc aussi bien économiques que politiques, socioculturelles, géographiques, démographiques et technologiques.

L’analyse de l’environnement s’inscrit dans une logique de diagnostic externe et  sert fréquemment  à préparer une analyse SWOT ou à apporter des informations destinées à alimenter une réflexion stratégique (ex : projet d’internationalisation).

PEST signifie

  1. Politique
  2. Economique
  3. Socio-Culturel
  4. Technologie

L’ analyse  P.E.S.T. devient P.E.S.T.E. lorsqu’on ajoute l’Ecologie Enfin, on obtient P.E.S.T.E.L. lorsqu’un sixième axe, l’axe Législation, vient se greffer à l’analyse.

Pestel
Cliquez sur l’image pour agrandir

Source : pearson France

 
 
 
P – L’environnement politique

Il est bien évident que les entreprises sont étroitement dépendantes des contraintes politiques soit qu’elles résultent du changement de couleur politique du gouvernement soit qu’elles résultent de modifications liées aux nationalisations, privatisations, etc..

E – L’environnement économique fait apparaître une évolution du capitalisme moderne. La crise remet même en question les modes de gouvernance de l’entreprise. On ne peut plus parler d’un capitalisme mais de « plusieurs capitalismes » — en effet, le capitalisme « à la japonaise » diffère considérablement du capitalisme « à l’américaine » ou du capitalisme « à l’européenne ». La réalité que l’on met derrière ce terme est, de ce point de vue de plus en plus difficile à cerner . Le gigantisme industriel caractérise les économies occidentales et l’interventionnisme de l’état est plus ou moins poussé selon les pays. En résumé, nous assistons aujourd’hui à une transformation complète de la concurrence — celle-ci se déplace sur d’autres terrains que les prix et se joue également sur la qualité, les services, l’innovation.

S – L’environnement socioculturel Il s’agit ici de l’évolution du style de vie des consommateurs ainsi que des valeurs sociales , des goûts et des besoins. Par exemple, l’implantation d’une entreprise dans une région peut avoir des effets très positifs pour l’emploi (Toyota France, Eurodisney) et de ce point de vue une entreprise peut directement ou indirectement participer au développement d’une région. Par ailleurs, les études de marché envisagent toujours l’analyse de l’environnement socioculturel d’un pays avant de procéder à des investissements directs à l’étranger — le succès d’une implantation dépend en effet d’une bonne compréhension de cet environnement.

T – L’environnement technologique fait l’objet d’une surveillance permanente. L’innovation est devenue une composante essentielle de la compétitivité de l’entreprise et on peut même dire, dans une certaine mesure, que l’innovation est la forme la plus « cruelle » de concurrence dans la mesure où elle peut aboutir à la disparition de certaines entreprises. Dans ce domaine de nombreux changements peuvent affecter l’entreprise tant sur le plan de la fabrication (mise en oeuvre de nouveaux procédés) que sur celui de la gestion (développement de l’informatique de gestion dans tous les domaines) ou encore de l’approvisionnement. Les investissements en « veille technologique » et en recherche-développement s’inscrivent donc dans le cadre de la mise en oeuvre de stratégies à moyen et long terme destinées à assurer la pérennité de l’entreprise.

 E – L’environnement écologique

Les entreprises progressent vers davantage de  respect de l’environnement – à cet égard la démarche dépasse de loin l’installation de bacs à recyclage ou de campagnes écologiques anti-pollution ou d’incitations à économiser l’eau et l’électricité ! Il faudra s’intéresser à  la provenance des produits, aux matériaux utilisés, aux mentalités. Par ailleurs, l’entreprise ne doit pas oublier que le consommateur est de plus en plus attentif à tous ces éléments.

L – L’environnement légal

L’état règlement l’activité économique en encadrant l’emploi, la concurrence, en adoptant une politique plus ou moins restrictive au niveau du crédit, etc…. pour beaucoup d’entreprises, cet interventionnisme étatique est pesant par les contraintes qu’il impose. Par exemple, la législation sociale est plus ou moins importante en fonction de la nature des rapports de force sociaux — il en va de même pour la très forte réglementation concernant la sécurité et la qualité des produits et ceci en raison de la pression exercée par les organisations consommateurs. De très lourdes contraintes réglementaires pèsent non seulement sur les produits (normes d’hygiène et de sécurité, qualité, composition des produits) mais encore sur les conditions de la concurrence (réglementation des ententes et abus de position dominante, réglementation de la publicité, des contrats commerciaux, etc….), sur les prix (étiquetage, blocage des prix) sur le crédit (l’état et les organisations internationales élaborent des politiques plus ou moins restrictive à ce niveau).

En conclusion sur ce point, les entreprises s’insèrent dans leur milieu et le façonnent. Pour minimiser les contraintes environnementales les entreprises entretiennent entre elles des relations variées — d’une part elles s’affrontent sur des marchés et se livrent à une concurrence plus ou moins féroce et d’autre part des relations de complémentarité, faites d’associations ou de dominations peuvent s’instaurer entre elles.

C – Le Micro-environnement de l’entreprise
Il s’agit de l’environnement spécifique de l’entreprise constitué de ses clients, fournisseurs, ses sous-traitants, ses concurrents,… Le Micro-environnement est finalement constitué des principales parties prenantes  de l’entreprise : – Les clients : enjeux de qualité de produit et de service, d’information sur la composition des produits, de respect de normes de sécurité, de recherche et développement pour des produits plus respectueux de l’environnement… – Les fournisseurs et sous-traitants: respect des délais de paiement, mise en place de politiques d’achat…. – Les concurrents : éviter la concurrence déloyale, appliquer les normes environnementales… L’analyse du micro et du macro environnement permettra de mettre en évidence les opportunités, les menaces, les forces et les faiblesses de l’entreprise .
II – les relations concurrentielles
A – La concurrence inter-entreprises

On sait que l’analyse classique et néo-classique se situe traditionnellement dans le cadre du modèle de concurrence pure et parfaite (voir cours d’Economie ). Toutefois, le modèle de concurrence pure et parfaite s’éloigne considérablement de la réalité et ceci pour plusieurs raisons :

— Tout d’abord, certaines activités ont peu de chances de se développer en situation de concurrence pure et parfaite. Certains secteurs demandent des investissements très lourds et peu rentables à court terme. Seul l’état est en mesure de procéder à de tels investissements. — Ensuite, le nombre d’acheteurs ou de vendeurs est souvent réduit alors que l’atomicité des marchés suppose un très grand nombre d’offreurs et de demandeurs. — Enfin, les produits sont de plus en plus différenciés et l’information coûte cher — donc, les conditions d’homogénéité et de transparence des marchés ne peuvent être réalisées en pratique.

De ce point de vue, la concurrence interentreprises est loin d’être pure et parfaite et, qui plus est, a considérablement évolué aussi bien sur les marchés se situant en aval de l’entreprise que sur les marchés amont.

B – Michael Porter identifie 5  forces concurrentielles
 

Les 5 forces de Porter – Les jeudis d’Emilie DirecteurMarketing Virtuel.com

 

1 – L’intensité concurrentielle en présence : La taille, le pouvoir, la stratégie, la part représentée par le secteur dans le chiffre d’affaires, le degré stratégique du secteur pour le Concurrent, etc.

2 – Les concurrents potentiels (les entrants sur un marché) : Plus leur nombre est important, plus l’intensité concurrentielle du secteur est forte. L’intensité de cette menace dépend de la présence de barrières à l’éntrée (taille critique nécessaire, image très marquée des Concurrents en présence, brevets, particularité des circuits de distribution)

3 – Le pouvoir de négociation des clients : Plus la part que représente un Client dans le chiffre d’affaires d’une société est importante, plus le pouvoir de négociation du client est grand, d’autant plus si de son côté le Client dispose d’un nombre important de fournisseurs alternatifs. La concentration des Clients représente donc un critère important de l’intensité concurrentielle du secteur, complétée par la possibilité de diversifier son portefeuille de Clients.

4 – Le pouvoir de négociation des fournisseurs : De même, moins le chiffre d’affaires effectué avec un Fournisseur est signifiactif pour ce dernier, plus le pouvoir de négociation est en faveur de ce Fournisseur. Là encore, l’intensiét concurrentielle du secteur est fonction de la possibilité de changer facilement de fournisseur.

5 – L’existence de produits de substitution : Produits dont l’utilisation peut nuire à celle des produits du marché (par exemple les Divx pour les DVD). Le principal risque étant de perdre des ventes face à des produits bénéficiant de coûts de production inférieurs.

Certains auteurs (notamment en Europe continentale) ajoutent une sixième force : l’influence des pouvoir publics. Porter lui-même évoque dans des écrits plus récents une autre force : les compléments (par exemple les éditeurs de logiciel pour l’industrie des micro-ordinateurs : ce ne sont ni des fournisseurs, ni des clients, mais bien des compléments).

Cliquez sur l’image pour agrandir

  Porter explique pourquoi un secteur d’activités à forte croissance n’est pas toujours un secteur profitable, pourquoi l’élimination de concurrents par le jeu des fusions et acquisitions peut réduire le niveau potentiel de profits d’un secteur d’activités, comment les politiques gouvernementales peuvent jouer un rôle en modifiant les rapports de force de ces cinq forces. Il démontre comment une entreprise peut influencer les forces clés dans son secteur d’activités afin de créer une structure qui lui est plus favorable Extrait : http://www.weboutside.be






Mon panier

Cours  ECONOMIE - BTS tertiaires 1° année

Votre choix :

*PACK ZIP 10 CHAPITRES - 63 pages
(10 fichiers séparés + sommaire aux formats DOCX et PDF)

OU
*LIVRE DE COURS format A4 - 10 chapitres - 63 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Economie 1°A

 

 

 

Module 1 : Analyser la coordination des décisions économiques par l'échange

1.1 : Comprendre les lois du marché, en mesurer l’intérêt et les limites
Chap 1 : Comprendre les lois du marché et en mesurer les limites

1.2 : Comprendre le rôle de la monnaie et du crédit en économie de marché
Chap 2 : La monnaie et le crédit

1.3 : Appréhender le rôle de l’Etat et la notion d’externalité
Chap 3 : Éléments du débat sur le rôle de l’Etat Providence
Chap 4 : Les externalités

 

Module 2 : Appréhender la dimension internationale de l’échange

 

2.1 : Appréhender les fondements du Commerce International
Chap 5 : Comprendre les fondements et les approches théoriques du Commerce International

2.1 : Apprécier le degré d’ouverture des économies et comprendre la mesure des échanges internationaux
Chap 6 : La mesure des échanges extérieurs
Chap 7 : Comprendre le mécanisme des opérations de change et en mesurer l’importance

 

Module 3 : Comprendre les mécanismes de la création de richesses et la croissance économique

 

3.1 : Appréhender les finalités de la croissance
Chap 8 : 1° finalité : Améliorer le niveau de vie et assurer le développement économique
Chap 9 : 2° finalité : Assurer un développement durable

3.2 : Analyser les facteurs et les caractéristiques de la croissance
Chap 10 : La mesure de la croissance - Les facters de la Croissance

Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - Les lois du marché
2 - La monnaie et le crédit
3 - Economie de marché et intervention de l'Etat
4 - Les externalités
5 - Les fondements des échanges internationaux
6 - La mesure des échanges extérieurs
7 - Les opérations de change
8 - Amélioration du niveau de vie et développement économique
9 - Le développement durable
10 - Les facteurs de la croissance

Edition 2017


Mon panier

Cours  ECONOMIE - BTS tertiaires 2° année

Votre choix :

*PACK ZIP 9 CHAPITRES - 62 pages
(9 fichiers séparés + sommaire aux formats DOCX et PDF)

OU
*LIVRE DE COURS format A4 - 9 chapitres - 62 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Economie BTS 2° A

     

ÉCONOMIE BTS 2°A - Sommaire

Module 3: Comprendre les mécanismes de la création de richesses et la croissance économique (suite cours 1A)

3.2 : Analyser les facteurs et les caractéristiques de la croissance

Chap 1 : Identifier les principaux pôles de croissance dans le monde  et cerner les divergences d'analyse sur la question du sous-développement

Chap 2 : Le processus de multinationalisation et  rôle des Firmes Multinationales dans la croissance mondiale

 

Module 4 : Comprendre les modalités de répartition des richesses et la problématique des inégalités

 

4.1 : Décrire et caractériser la répartition des revenus et du patrimoine

Chap 3 : Les inégalités dans le partage des revenus et du patrimoine

Chap 4 : Les différents instruments de la redistribution

Chap 5 : Les inégalités de richesses au niveau mondial et les politiques européennes de cohésion économique et sociale

Module 5 : Appréhender la régulation du marché mondial des biens et des services

 

5.1 : Appréhender la nature des politiques économiques

Chap 6 : Les politiques économiques

5.2 : Comprendre le concept de Gouvernance de l’économie mondiale et le rôle de l’OMC

Chap 7 : La problématique de la gouvernance de l’économie mondiale et le rôle de l’OMC

 

5.3 : Caractériser un bien public mondial et analyser les modes de gestion associés à ces biens et leurs impacts sur l’activité économique

Chap 8 : Les biens publics mondiaux

Module 6 : Comprendre comment l'activité économique est financée et analyser les conséquences de la globalisation financière

6.1 : Identifier les modes de financement de l'activité économique et analyser le développement du marché des capitaux.

Chap 9 : Les modes de financement de l’activité économique – Le développement du marché des capitaux

 
Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - Les principaux pôles de croissance dans le monde
2 - Les firmes multinationales - le processus de multinationalisation
3 - Les inégalités de répartition du revenu primaire
4 - Les objectifs et les instruments de la redistribution
5 - La répartition des richesses au niveau mondial - les politiques européennes
6 - Les politiques économiques conjoncturelles et structurelles
7 - La gouvernance mondiale - le Rôle de l'OMC
8 - Les biens publics mondiaux
9 - Le financement des activités économiques

Edition 2017


 

Mon panier

Cours  DROIT- BTS tertiaires 1° année

Votre choix :

* PACK ZIP 9 CHAPITRES - 59 pages
(9 fichiers séparés + sommaire aux formats DOC et PDF)

OU
* LIVRE DE COURS format A4 - 9 chapitres - 59 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Droit 1° Année

 

   

Module 1 : Comprendre les régimes juridiques de l'activité professionnelle

1.1: Identifier les différents régimes juridiques d’exercice de l’activité professionnelle

Chap 1 : Les principes communautaires et constitutionnels du travail -  l'importance de la distinction entre travail indépendant et travail salarié

1.2: Apprécier l’opportunité du choix d’un statut dans une situation donnée

Chap 2 : Les spécificités du régime juridique des salariés et du régime juridique des fonctionnaires  


Module 2 : Comprendre la nécessité de s'adapter aux évolutions de l'activité professionnelle

2.1 : Analyser des dispositifs de formation professionnelle

Chap 3 : Savoir identifier les actions de formation à l’initiative de l’employeur et les actions de formation à l’initiative du salarié 

2.2 : Apprécier l’efficacité de l’information et de la protection des salariés

Chap 4 : Les modifications de la relation de travail et ses conséquences juridiques – Les effets du transfert d’entreprise

Chap 5 : L'efficacité de la représentation des salariés par les institutions représentatives du personnel

Chap 6 : La nature de la protection des salariés lors de la rupture du contrat de travail

2.3 : Mesurer l'importance de l'adaptation de la relation de travail par le droit négocié

Chap 7 : Les enjeux de la négociation collective


Module 3 : Appréhender l'évolution des structures juridiques d'entreprises à leur environnement et à leurs objectifs

3.1: Choisir une structure juridique

Chap 8 : Comprendre la manière dont le droit appréhende la notion d’entreprise - Savoir justifier le choix d'une structure adaptée à une situation donnée

Complément : Notion de responsabilité civile – La responsabilité civile contractuelle  


 
Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - Principes et régimes juridiques du travail
2 - Les régimes juridiques des salariés et des fonctionnaires
3 - Adaptation aux évolutions : La formation professionnelle
4 - Adaptation aux évolutions : La modification des conditions de travail et le transfert d'entreprise
5 - Information et protection des salariés : les représentants du personnel
6 - Information et protection des salariés : la rupture du contrat de travail
7 - Le Droit négocié : la négociation collective et ses enjeux
8 - Choisir une structure juridique d'entreprise
9 - Complément : Notion de responsabilité Civile contractuelle

Edition 2017


 

Mon panier

Cours  DROIT- BTS tertiaires 2° année

Votre choix :

* PACK ZIP 11 CHAPITRES - 72 pages
11 fichiers séparés + sommaire aux formats DOC et PDF)

OU
* LIVRE DE COURS format A4 - 11 chapitres - 72 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Droit 2° A

 

 

Module 3 : Appréhender l'évolution des structures juridiques d'entreprises à leur environnement et à leurs objectifs

3.2 : Mesurer l'importance du traitement juridique de l'entreprise en difficulté

Chap 1 : Repérer les stades de la procédure du traitement juridique des entreprises en difficulté

Module 4 : Comprendre les relations contractuelles

4.1 : Apprécier la validité et les effets juridiques d'arrangements contractuels entre partenaires privés

Chap 2 : La classification des contrats et les conditions de validité des contrats.

Chap 3 : Les effets juridiques des contrats

Chap 4 : La notion de responsabilité civile et sa portée en matière contractuelle.

4.2 : Apprécier la validité et les effets juridiques des contrats avec la personne publique

Chap 5 : La nature juridique des contrats administratifs et les principales problématiques se rapportant aux marchés publics

Module 5 : Comprendre l'importance de l'immatériel dans les relations économiques

5.1 : Apprécier la validité de tout ou partie d'un contrat électronique et expliciter ses effets juridiques

Chap 6 : Les enjeux et les problématiques liées au développement des contrats électroniques

5.2 : Caractériser les éléments principaux de la propriété intellectuelle

Chap 7 : les enjeux et les problématiques liées au développement des TIC et des productions immatérielles - La propriété intellectuelle

5.3 : La sécurisation des données à caractère personnel

Chap 8 : La problématique de la sécurisation des données à caractère personnel

5.4 : L'usage des TIC dans la relation de travail

Chap 9 : Les TIC dans la relation de travail

Module 6 : Identifier, anticiper et assumer les risques

6.1 : Caractériser le risque inhérent à une situation  donnée et déterminer le droit applicable

Chap 10 : Revoir la notion de responsabilité civile et appréhender sa portée en matière délictuelle

6.2 : Déterminer le dispositif juridique adapté pour prévenir un risque - savoir anticiper

Chap 11 : Savoir prévenir les risques en entreprise

Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - L'entreprise en difficulté
2 - Les conditions de validité des contrats
3 - Les effets des contrats
4 - La relation contractuelle - La notion de responsabilité civile et sa portée en matière contractuelle
5 - Les contrats avec la personne publique
6 - Les contrats électroniques
7 - Les productions immatérielles
8 - La sécurisation des données à caractère personnel - La vidéosurveillance
9 - L'usage des TIC dans la relation de travail
10 - Notion de responsabilité civile délictuelle
11 - La prévention des risques en entreprise

Edition 2017


 

Mon panier

Cours  MANAGEMENT DES ENTREPRISES - BTS tertiaires 1° année

Votre choix :

* PACK ZIP 12 CHAPITRES - 88 pages
12 fichiers séparés + sommaire aux formats DOC et PDF)

OU
* LIVRE DE COURS format A4 - 12 chapitres - 88 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Management 1°A

Module 1 : Entreprendre et diriger

1.1 : Entreprendre et gérer    

Chap 1 : Les logiques entrepreneuriales et managériales

 

1.2 : Finaliser, mobiliser et évaluer         

Chap 2 : Les finalités des entreprises et leur responsabilité sociétale et environnementale

Chap 3 : Les actions stratégiques, tactiques, opérationnelles et les critères de la performance

 

1.3 : Diriger et décider      

Chap 4 : Le processus de décision

Chap 5 : Les styles de direction et les notions de décentralisation et délégation

Chap 6 : L'influence des parties prenantes sur le processus de décision Le concept de gouvernance d'entreprise

 

Module 2 : Élaborer une stratégie

 

2.1 : Définir une démarche stratégique  

Chap 7 : La démarche stratégique, les domaines d’activité stratégique (DAS) et les critères de la segmentation

 

2.2 : Établir un diagnostic stratégique        

Chap 8 : L''environnement de l'entreprise - Le diagnostic externe

Chap 9 : Les ressources de l'entreprise - le diagnostic interne

 

2.3 : Effectuer des choix stratégiques    

Chap 10 : Les modalités du développement stratégique

Chap 11 : La notion de stratégie générique ou par domaine d'activité

Chap 12 : Les caractéristiques des stratégies globales - spécialisation, diversification

 
Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - Les logiques managériales et entrepreneuriales
2 - Les finalités de l'entreprise
3 - Management et performance
4 - La décision - le processus de décision
5 - Les styles de direction
6 - Les parties prenantes - La gouvernance de l'entreprise
7 - Définir la démarche stratégique
8 - Le diagnostic externe - l'environnement de l'entreprise
9 - Le diagnostic interne
10 - Les modalités du développement stratégique
11 - Les stratégies génériques ou par domaine d'activité
12 - Les stratégies globales - Spécialisation, diversification ..

Edition 2017



Mon panier

Cours  MANAGEMENT DES ENTREPRISES - BTS tertiaires 2° année

Votre choix :

* PACK ZIP 9 chapitres - 56 pages
9 fichiers séparés + sommaire aux formats DOC et PDF)

OU
* LIVRE DE COURS format A4 - 9 chapitres - 56 pages
(Fichier unique aux formats PDF et DOC avec sommaire et couverture)

*contenu identique conforme au programme officiel - seule la présentation change.

Sommaire Management 2° A

 

 

Module 3 : Adapter la structure


3.1 : Choisir une structure

Chap 1 : La notion de structure et les déterminants du choix structurel

Chap 2 : Les configurations structurelles classiques

3.2 : Faire évoluer la structure

Chap 3 : Les configurations structurelles flexibles

Chap 4 : La politique du changement en entreprise

 

Module 4 : Mobiliser les ressources


4.1 : Mobiliser les ressources humaines

Chap 5 : La GRH - La GPEC

Chap 6 : Les théories de l’organisation du travail et les enjeux de la motivation des salariés

4.2 : Optimiser les ressources technologiques et la connaissance       

Chap 7 : Les processus de production – Les enjeux de la qualité

Chap 8 : Les composantes de l’approche technologique et les caractéristiques des politiques d’innovation - Gestion des brevets et Management des compétences

4.3 : Financer les activités

Chap 9 : Le financement des activités

Voir le sommaire

Thèmes abordés :

1 - La notion de structure
2 - Les configurations structurelles classiques
3 - Les configurations structurelles flexibles
4 - La problématique du changement en entreprise
5 - La Gestion des Ressources Humaines(GRH) - La Gestion de l'Emploi et des Compétences(GPEC)
6 - Les théories de l'organisation du travail et les enjeux de la motivation des salariés
7 - La gestion de la production et de la qualité
8 - Approche technologique et politique d'innovation - Gestion des brevets et Management des Connaissances
9 - Le financement des activités

Edition 2017




Sujets connexes ou complémentaires :

62 thoughts on “Le diagnostic externe de l’entreprise – Analyse de l’environnement de l’entreprise

  1. une remarque la concurrence n’est pas mise dans le cadre de micro-E si deja le méso-e selon I Ansoff l’environnement externe de l’entreprise est composé de 3 niveaux le macro-E . le méso-E . micro-E

  2. je suis en train de faire mon rapport de stage sur la municipalité de mon pays (bousalem a tuins) et j’ai besoin de votre aide svp surtouts dans les deux derniers parties de mon rapport: lenvironnement interne et externe et les apports de stage sur le plan technique et sur le plan comportemental.

  3. Bonjour et merci pour ces informations généreusement partagées.
    Il y a en revanche une question que je me pose :
    Quelle est la différence entre les COMPOSANTES et les CARACTERISTIQUES de l’entreprise?
    Les composante sont pour moi la différenciation entre micro et macro-environnement ainsi que leur composition.
    Cependant, je ne cerne pas ce que regroupe les caractéristiques. S’agit t-il simplement du fait que l’environnement puisse être conjoncturel ou structurel ou bien encore autre chose?
    En vous remerciant par avance pour vos réponses. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*