Les conséquences du numérique sur les modes de production et de consommation

Quel est la nature des évolutions rendues possibles par le développement des TIC ?
Les différentes vagues de développement technologique (voir schéma ci-dessus) ont toutes, à des degrés divers, eu un impact profond sur le développement socio-économique et celui des organisations donc indirectement sur la société toute entière. Ce qui est nouveau aujourd'hui réside dans le fait que ce ne sont plus uniquement les processus métier qui sont concernés par le développement des TIC, mais l'ensemble des processus d'affaires.

En effet, pour s'adapter aux nouveaux comportements des consommateurs ou sous la pression de la concurrence, les entreprises sont appelées à repenser leurs processus et la façon dont elles interagissent avec leurs parties prenantes. La transformation numérique déplace la valeur au sein des secteurs, qu'il s'agisse de secteurs industriels ou des services, que les entreprises opèrent auprès de clientèles industrielles ou dans les secteurs grand-public.

  • Quelles sont les composantes de la transformation numérique ?
  • Quels en sont les impacts au niveau des échanges économiques ?

 

I – Les composantes de la transformation numérique

Automatisation – Dématérialisation – Désintermédiation

Chacun de ces 3 effets interagit avec les autres

A : L'automatisation

L'automatisation industrielle remplace progressivement le travail par des machines, c'est indéniable.

Dans un souci de compétitivité le nombre de machines industrielles utilisées dans la plupart des procédés de fabrication augmente de manière considérable (notons que cela implique une augmentation de la consommation d'énergie !) Du fait qu'il soit désormais possible de commander une machine à partir d'un ordinateur cela risque d'entraîner la suppression des postes tous les employés dont le rôle consiste principalement à actionner les machines et vérifier que les opérations se déroulent correctement.

Les conséquences de l'automatisation de l'industrie sont inquiétantes puisque selon une étude réalisée par les chercheurs de l'université d'Oxford, il ressort qu'en l'espace de 20 ans près de 47 % des métiers exercés actuellement sont sur le point de disparaître. Les industries font surtout appel aux techniciens et ingénieurs hautement qualifiés pour programmer les robots aux nouvelles conditions du marché.

On voit donc la nature de la problématique :

Les emplois deviennent de plus en plus qualifiés. Or tout le monde ne pourra pas atteindre les niveaux de qualification exigés.
Les débats sont nombreux sur les effets de l'automatisation et l'engrenage dans lequel l'économie est engagée à ce niveau.

L'automatisation est certes bénéfique pour l'entreprise puisqu'en investissant sur ces appareils sophistiqués, on profite d'une machine-outil capable de produire en série et en grande quantité, tout en réduisant le nombre des produits défectueux. Certaines industries fonctionnent entièrement avec un système de communication interne garantissant une synchronisation de tous les équipements. Cette ère de la robotisation annonce une grande vague de chômage technologique. La révolution numérique est un phénomène qui entraîne la perte de nombreux emplois.

B : La dématérialisation

La dématérialisation consiste à substituer à un produit physique existant, un produit n'ayant aucune existence physique ou un service.

Exemple : La dématérialisation des documents
Le mail permet la circulation d'informations sans nécessiter l'utilisation d'un quelconque support matériel.

La dématérialisation c'est aussi la possibilité de mettre à la disposition des citoyens des services en ligne leur permettant d'avoir des guichets virtuels accessibles 24H/24. La dématérialisation n'est pas à proprement parler une mode mais doit bel et bien être considérée comme un nouveau mode de gestion administrative destiné à améliorer le fonctionnement des entreprises et des organisations d'une manière générale.

La conséquence principale de la dématérialisation, c'est d'entrainer à terme la réduction significative, voire même la disparition, des produits matériels auxquels elle se substitue.

Globalement, la dématérialisation permet de réaliser des économies en matériaux, en énergie, en transport et en produits non durables.

Les entreprises ont compris qu'elles avaient tout à gagner en mettant en œuvre une stratégie de dématérialisation (gains de temps, réduction du nombre de papiers imprimés, meilleure communication interne et externe, l'amélioration de la productivité)

Potentiellement, le travail de chacun peut être valorisé grâce, par exemple, à la réduction du nombre des tâches administratives répétitives ou l'absence de classement physique des documents. Notons toutefois que la dématérialisation peut parfois aboutir à l'inverse des objectifs recherchés (multiplication des impressions inutiles de documents, extension de certaines tâches etc.).

C : La désintermédiation / ré-intermédiation

La désintermédiation est un phénomène économique et commercial qui se traduit par la réduction ou la suppression des intermédiaires dans un circuit de distribution.

La désintermédiation ne doit pas être confondue avec un phénomène proche qui est celui de la désintermédiation /ré-intermédiation qui se traduit par la suppression (ou la réduction d'activité) d'intermédiaires historiques par de nouveaux intermédiaires qui sont souvent des plateformes Internet.

A titre d'exemple, le transport aérien connait à la fois un phénomène de désintermédiation par la vente directe des compagnies, mais également et surtout, un phénomène de ré-intermédiation par le biais des agences Internet / comparateurs (Govoyages, Voyages-SNCF, etc.

Bien sûr Google est le principal intermédiaire (entre 50 et 60% du trafic des sites marchands).

Il y a également les différents moteurs de shopping : Kelkoo, Shopping.com, … Les clients peuvent comparer très facilement les produits et les prix. Ces moteurs construisent de grandes bases de données contenant des millions de produits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *