Le financement des activités économiques – le marché des capitaux

... suite


C – Le développement du marché financier en France

Les administrations publiques françaises doivent faire face depuis plusieurs années à un besoin de financement pour couvrir les dépenses budgétaires. Ne pouvant pas les financer par création monétaire à cause de l’aggravation de l’inflation et de l’interdiction de ce procédé dans le projet de la monnaie unique européenne, elles utilisent le marché des capitaux. Son développement a permis à l’Etat de financer en partie les dépenses budgétaires sans complication. Toutefois, l’Etat devra pourtant un jour rembourser sa dette ainsi que les intérêts qui l’accompagne.

Après la guerre et grâce à de nombreux traités européens, la France à ouvert ses frontières sur le monde et principalement sur l’Union Européenne, pour la libre circulation des capitaux. Toutes ces innovations ont accru la concurrence entre les professionnels du marché et les offres de placement, permettant aux demandeurs de capitaux (entreprises, Etat…) de trouver un financement adapté et le moins coûteux possible.
A partir des années 70, les innovations technologiques, la croissance des besoins de financement et l’influence des économistes néo-libéraux ont entraîné une profonde transformation des systèmes financiers. Cette évolution a pris principalement 3 formes :

La dérèglementation

– adapter l’organisation et le contrôle des marchés aux nouveaux instruments issus de l’innovation financière (produits dérivés…)
– démanteler les barrières pour répondre à l’accroissement des volumes échangés
– substituer des instances professionnelles de gestion et de contrôle à la tutelle de l’Etat (ex : le big bang réalisé en 1986 par la bourse de Londres : abolition des métiers du titre, libéralisation des commissions, dématérialisation par la mise en place d’un système informatique des cotations.

La désintermédiation bancaire

– le rôle des banques est modifié : leur métier de créancier s’est réduit tandis que se sont développées, leurs prestations de services aux entreprises qui accèdent directement aux marchés des capitaux.

Les besoins de financement de l’état

Le volume de la dette obligataire s’explique par la croissance de la dette publique dans la plupart des pays développés, elle-même issue des déficits budgétaires.

Crise immobilière aux Etats-Unis

Pour financer leur consommation et l’acquisition de leur logement, les ménages américains n’hésitent pas à s’endetter à des niveaux qui dépassent largement nos plafonds européens. En contrepartie, ils mettent leur bien immobilier en gage. Ce bien est une garantie pour les banques, car si le débiteur ne parvient pas à payer, il voit son bien vendu pour honorer le traitement de sa dette.

Lorsque le phénomène prend de l’ampleur et touche un grand nombre de ménages, la vente de leurs biens immobiliers entraîne l’effondrement de la valeur de ces biens. Cette perte de valeur est un manque à gagner pour tout un ensemble d’acteurs. Depuis le début de l’année 2007. Les ménages n’ayant plus les moyens de rembourser les instituts de crédit, leur défaillance a provoqué la faillite des établissements prêteurs, qui n’ont plus pu se rembourser. Car même en saisissant la maison, celle-ci a désormais une valeur inférieure à celle de départ. Et ce n’est que le début du mécanisme de contamination.

Les banques sont à leur tour touchées. Celles-ci avaient été nombreuses à investir dans ces établissements prêteurs, véritables mines d’or lorsque le marché immobilier était en bonne santé. Mais aujourd’hui, les fonds investis sont partis en fumée. Pour compenser les pertes d’argent sur le marché immobilier, les banques sont obligées de vendre leurs actions. Or, ces cessions massives d’actifs de la part des banques provoquent aussi la chute des valeurs sur les marchés financiers.

Lire aussi  Le Kanban (ou juste à temps) opposé au pilotage traditionnel de la production– Les enjeux de la qualité

6 commentaires sur “Le financement des activités économiques – le marché des capitaux

  1. Bonjours,

    j aurais voulu savoir ce qu’apporte le marché des capitaux aux ménages exactement, car j ai une argumentation structuré a faire en économie. Je dois distinguer les ménages des entreprises et savoir ce qu’apporte le marché des capitaux d’une part aux etps, et d’autre part aux menages. SVP :$

  2. s’il vous plais une reponce:
    pourqoui l’agent economique fait recours au marché monétaire et nepas au marché financier ?????
    merci

    1. pas toujours le cas , mais si les entreprises préfèrent le recours au marché monétaire c’est parce que les titres émis au niveaux de ce marché sont à court et très court terme donc cette entreprise a l’opportunité d’une liquidité immédiatement et ce qu’il cherchent la majorité des emprunteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *