Incidence du numérique sur le Management


Face à la constante évolution des nouvelles technologies, il n'est plus possible de manager comme à l'ère industrielle. Le digital transforme l'ensemble des métiers, les compétences à valoriser et évidemment le rôle du manager. Aujourd'hui, dans un contexte de digitalisation croissante, le management se doit d'être plus collaboratif, Les exigences de performance, quant à elles, ne changent pas.
Pour réussir sa transition vers le digital, l'entreprise doit non seulement déployer et utiliser des outils numériques mais aussi intégrer cette digitalisation au sein même de la politique de l'entreprise. Il est clair que le Management classique est trop axé sur des procédures administratives strictes, des tâches précises et une approche trop rigoureuse et trop verticale. Cette approche a tendance à disparaitre en raison d'un manque de communication et d'un manque d'autonomie accordée aux équipes.

Il apparait donc judicieux et même indispensable que les managers évoluent dans leur façon de procéder. Le manager doit davantage se positionner comme un leader, pour pouvoir tirer son équipe vers l'avant.

Qu'est ce qui a changé avec le numérique ? Quelles sont les nouvelles donnes dont les managers doivent tenir compte ?
 

I – Le numérique entraine une nouvelle relation avec la clientèle

La croissance de la digitalisation dans les entreprises a profondément changé la relation client.
Aujourd'hui le client veut obtenir des informations rapides et directes. Le seul moyen pour l'entreprise d'être très réactive à ce niveau sera de développer une véritable stratégie de positionnement de ses produits sur Internet et ceci d'autant plus que le recours à Internet est aujourd'hui devenu un réflexe basique de recherche d'informations pour tous les clients potentiels.
 

Source : comarketing-news.fr

 

Une relation plus directe, bidirectionnelle et personnalisée
 

Traditionnellement, de nombreuses entreprises communiquaient avec leurs clients en passant par le filtre d'un réseau de distribution ou en lançant des campagnes marketing monolithiques. Ces entreprises sont désormais en contact direct avec leurs clients, que ce soit par le web ou les réseaux sociaux, et doivent inventer de nouveaux types de campagnes – virales, personnalisées, multicanales ou basées sur des jeux. Elles doivent aussi apprendre à dialoguer d'égal à égal avec leurs clients, voire à les intégrer dans leurs processus d'innovation.
Enfin, elles doivent dialoguer en temps réel, en Chat, notamment via les messageries instantanées (Facebook Messenger ou WhatsApp), et en complétant la solution par des Chatbots intelligents. 

La personnalisation de la relation client passe en outre par tous les canaux : campagne marketing multicanale, contenu du site web, publicité en ligne, campagne AdWords. Et cette personnalisation concerne aussi bien le client connu que le prospect, même s'il n'est encore qu'un visiteur anonyme. On doit alors chercher à identifier ce dernier. Cela consiste à réconcilier visiteurs anonymes et personnes identifiées dans la base CRM, en passant éventuellement par des services tiers (on parle de CRM onboarding).
Source : www.almavia.fr

Il est donc impératif que l'entreprise maitrise les différents canaux et flux d'informations digitaux. Ainsi, elle sera plus apte à proposer des réponses adéquates aux besoins d'une clientèle de plus en plus exigeante et de plus en plus informée


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *