Facteurs d’explication de la croissance – fluctuations et cycles économiques

 

_I — Les mouvements de l’activité économique

A. — la mesure de la croissance

La croissance est l’augmentation soutenue de la production de biens et services sur le plan national durant une période. La croissance est généralement mesurée par l’évolution du PIB ou par l’évolution du PIB par habitant.

 taucrois
Le PIB est un indicateur quantitatif imparfait (voir cours 2° année sur le partage du revenu) puisqu’il ne tient pas compte des productions non comptabilisées (travail au noir, travail domestique, fraude fiscale…) ni de certaines dégradations (industries polluantes, inégalités, exclusion…). Le PIB est aussi influencé par la variation des prix.

 

B. — Les explications de la croissance

Les facteurs de production (travail et capital) contribuent en grande partie à la croissance de la production. Mais il reste une part inexpliquée que l’on attribue notamment aux progrès technique (le résidu).

> Le facteur travail dépend de la population active occupée, de son niveau de compétence, de la durée et de la qualité du travail.

> Le facteur capital (installations, équipements, matériels, outillage..) dépend de l’investissement, du taux d’utilisation du capital technique et de la qualité du capital technique.

Le progrès technique dépend de la mise au point de produits et procédés nouveaux.

À la fin des années 80, de nouvelles théories de la croissance (les théories de la croissance endogène) sont apparues ; l’idée est que l’activité de certains agents économiques à des répercussions positives (externalités) sur celle d’autres agents et contribue ainsi à la croissance pour la collectivité. Par exemple, les connaissances issues de la recherche et développement d’une entreprise peuvent être mises à la disposition d’autres entreprises et engendre un supplément d’activité (croissance).

Les modèles de croissance endogène retiennent différentes sources de croissance : investissements en capital technique, en capital public, en capital humain ; apprentissage par la pratique ; division du travail ; recherche et innovation technologique. Le contexte politico-institutionnel peut aussi favoriser la croissance : les pouvoirs publics peuvent, par leur politique économique, créer un climat favorable à l’augmentation de l’activité.

Lire aussi  Les parties prenantes de l'entreprise - La gouvernance

5 commentaires sur “Facteurs d’explication de la croissance – fluctuations et cycles économiques

  1. Cette explication ne tient pas compte d’un facteur essentiel pour le futur : la disponibilité de l’énergie fossile… La croissance ou augmentation du PIB EST LIEE à cette disponibilité ( cf. Jancovici)

  2. Bonjour ,

    J’aimerai que vous me communiquiez la source de votre graphique sur les cycles Kondratief, il est très bien fait et je souhaiterai savoir dans quel ouvrage ou revue , vous l’avez trouvé.
    Avec tous mes remerciements.
    Delphine Alexandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *