Les modalités du développement stratégique

 

Introduction :

Les entreprises sont très diversifiées aussi bien dans leurs activités que dans leur dimension. Pourquoi ces différences de taille ? C’est une question qui se pose à un moment donné de l’observation d’un point de vue statique mais la réponse ne peut y être apportée que par une perspective dynamique, situant la vie de l’entreprise dans sa durée. Au cours du temps, certaines entreprises disparaissent, d’autres stagnent et enfin, beaucoup croissent et se développent.

Expliquer la diversité des tailles des entreprises c’est donc analyser et comprendre le processus de leur croissance.

I – Les composantes de la croissance

 A-La nature de la Croissance


L’augmentation des dimensions de l’entrepriseLa croissance est au cours du temps :

  • le changement des caractéristiques de l’entreprise (technologie, financement, RH, organisation)

La croissance est donc un processus quantitatif (dimensions) et qualitatif (changement de structures).

La Croissance quantitative :
La croissance se repère à l’aide de 3 sortes d’indicateurs :

  1. le volume des facteurs de production employés augmente (main d’œuvre, consommations intermédiaires).
  2. la valeur des produits commercialisés progresse (ventes, parts de marché).
  3. les résultats progressent (bénéfice, capacité d’autofinancement).  La Croissance Qualitative

Une entreprise ne peut croître indéfiniment sans une modification importante de sa structure et de ses activités. Les produits se modifient, la gamme s’élargit, l’organisation interne se perfectionne et la technologie intègre des innovations.


B – Les objectifs de la Croissance

Dans beaucoup d’activités, la croissance est une condition de survie des entreprises. Seule une taille plus grande permet de ne pas subir de handicaps concurrentiels incontournables. Dans d’autres situations, la croissance est un moyen de réalisation des finalités de l’entreprise (profitabilité, rentabilité, notoriété etc.)


C –  Les opportunités de la Croissance

  • -Les produits nouveaux
    L’analyse du cycle de vie des produits montre qu’au cours de sa phase d’expansion le produit se développe avec un taux de croissance supérieur à la croissance économique générale. Très souvent, les firmes situées sur ces marchés ont des difficultés à suivre la croissance du marché par manque de ressources critiques (ex. qualifications, équipements, etc.) ce qui peut entraîner un blocage de la croissance de ces firmes.
  •  La croissance macro-économique
    L’augmentation du PIB entraîne automatiquement une augmentation du PNB. MAIS, l’augmentation du PNB modifie les structures de la consommation ( voir lois d’Engel– économie générale 1°Année).
  • – L’évolution des goûts et des aspirations.
  • -La pénétration du marché

La croissance d’une entreprise peut s’effectuer sur un marché stagnant et en l’absence de tout produit nouveau. Il s’agit alors d’une « Croissance Relative ».  Ceci est possible principalement dans 4 circonstances :

  • Organisation plus efficace satisfaisant mieux la clientèle que les concurrents.
  •  Meilleure gestion permettant un allégement des coûts.
  •  Meilleure stratégie commerciale.
  • Stratégie d’innovation en cours. 5 – Les débouchés nouveaux
    En l’absence de perspective de croissance sur un marché, celle-ci peut néanmoins se réaliser par l’exploitation de débouchés nouveaux.

Ainsi, l’élargissement des marchés peut être :

  • géographique (augmentation de l’aire de diffusion)
  • économique (augmentation du taux d’équipement des ménages)

Lire aussi  Les structures classiques d'entreprises

9 commentaires sur “Les modalités du développement stratégique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *