Vie professionnelle


Réussir ses entretiens de motivation pour entrer en École supérieure (ou ailleurs !)

entretien – Conseils et aide à la rédaction des CV – Conseils sur les compétences métiers – Conseils sur les qualités professionnelles – Préparation à toutes les questions types posées – Présentation de la communication verbale – Présentation de la communication non verbale   .  

. Ce guide s’adresse principalement aux étudiants qui préparent les entretiens aux écoles de commerce et autres formations supérieures mais peut être utile pour tout entretien de motivation en général. Il est le fruit d‘une expérience d’une vingtaine d’année acquise au contact de candidats, des enseignants et des professionnels intervenants pour ces entretiens. .
  1. Introduction

Cet exercice peut constituer le démarrage de l’entretien.
Dans certaines institutions la première question que peut vous poser votre interlocuteur est : Présentez-vous.

Si vous n’avez pas du tout travaillé la technique des entretiens, cette question peut vous apparaître comme très difficile. Munissez-vous maintenant de votre CV et vous allez tout de suite vous rendre compte que vous allez pouvoir structurer votre exposé.
Attention, l’objectif de cet exercice n’est pas de lire ou bien de reprendre de manière linéaire votre CV. Quel intérêt pour le jury de lire votre CV ? Votre prestation à l’oral doit apporter une dimension différente.

Votre présentation peut alors prendre des voies diverses. On peut par exemple envisager de fonctionner par pôles en dégageant par exemple, par rapport au CV, un pôle international, un pôle Techniques de l’information et des Communications et enfin un pôle expérience professionnelle.
Le candidat prendra appui sur son CV mais développera davantage tel ou tel aspect de sa personnalité en dégageant ce qu’il en a retiré, de quelle manière il a pu trouver cet emploi, quelles sont les compétences qu’il a dû mettre en œuvre pour réussir dans sa mission....partir sur ses principales qualités….
L’objectif de cette présentation est de démontrer que l’on arrive à se présenter de manière structurée, spontanée (et pour arriver à cette spontanéité, il faut bien travailler en amont) et argumentée.

« A l’occasion de mes différentes activités, j’ai su facilement m’intégrer dans le secteur informatique mais j’ai également évolué dans un environnement bancaire. Enfin, j’ai su m’adapter aux contraintes d’une clientèle de particuliers dans le cadre de mon activité de baby-sitting. Si j’étais un pays je serais le Vietnam car c’est le pays où j’ai grandi et où je ne manque pas de retourner au moins un mois tous les 2 ans… »
Ce genre de présentation préparée vous permet de donner les éléments de votre personnalité qui vous paraissent les plus en adéquation avec votre projet et l’institution que vous souhaitez intégrer.

Après cette étape qui vous permet de mieux cerner votre personnalité, les membres du jury peuvent être amenés à vous poser des questions diverses et variées.Une multitude de questions peuvent vous être posées durant cette période d'échange. Qu'elles relèvent d‘un caractère propre à votre personnalité ou bien qu'elles portent sur l'actualité ou bien encore sur un thème, les questions sont une fois de plus le moyen d'évaluer un candidat quant à sa capacité à argumenter de façon pertinente.

  1. Les questions, « toutes » les questions ou presque

Par rapport à la personnalité candidat :

  1. Présentez-vous !
  2. Qui êtes-vous ?
  3. Vendez- vous !
  4. Décrivez-vous en une phrase
  5. Donnez les 3 adjectifs qui vous caractérisent le mieux
  6. Quels sont vos trois défauts et vos trois qualités ?
  7. Quel a été votre plus grand succès et votre plus grand échec ?
  8. Etes-vous curieux ?
  9. Comment réagissez-vous en cas de réussite ? en cas d’échec ?
  10. Aimez-vous prendre des responsabilités ?
  11. Aimez-vous entreprendre ?
  12. Avez-vous peur des échecs ?
  13. Qu’est-ce qui vous motive le plus ?
  14. Dans quelles circonstances avez- vous fait preuve des qualités que vous dites posséder ?
  15. Acceptez-vous facilement les compromis ?
  16. Préférez-vous le travail de groupe ou le travail individuel ?
  17. Qu’est-ce que les autres disent de vous ?
  18. En quelle valeur croyez-vous ?
  19. Qu’est-ce que vous n’aimez pas chez les autres ?
  20. De quoi êtes-vous le plus fier aujourd’hui
  21. Quel événement personnel vous a le plus marqué ? Aimez-vous voyager ?
  22. A quel personnage célèbre aimeriez-vous vous identifier ?
  23. Aimez-vous les honneurs ?
  24. Avez-vous le sens de l'humour ?
  25. Etes-vous plus dans l'action ou bien dans la réflexion ?
  26. Quelle est votre devise

Par rapport aux études :

  1. Quelle matière préférez-vous ?
  2. Quelle matière détestez-vous ?
  3. Pourquoi avoir choisi le BTS MUC /NRC ?
  4. Vers quelles autres formations vous seriez-vous orienté si vous n'aviez pas été recruté en BTS?
  5. Que vous a apporté le BTS ?
  6. Votre meilleur souvenir en classe ?
  7. Votre pire souvenir en BTS ?
  8. Quels conseils donneriez-vous à de futurs étudiants de BTS. Que pensez-vous faire si vous n'intégrez pas l'école espérée ?
  9. Pensez-vous avoir fait le bon choix en faisant un BTS ? Pourquoi avoir choisi une prépa ?

 

 

.

On pense avoir fait le tour de la question, il n’en demeure pas moins vrai que, les entretiens restent des exercices vivants, surprenants et qu’il n’existe pas de recettes miracles pour réussir à tous les coups son entretien. La diversité des jurys, des lieux, des humeurs, des sensations font qu’un entretien ne ressemblera jamais parfaitement à un autre. Certes, il existe des modes, des erreurs à ne pas commettre, des points à valider mais chaque entretien reste une expérience humaine interactive entre un recruteur et un candidat et tout est possible dans un sens plus ou moins positif. Il faudra donc faire preuve d’une grande capacité de réactivité et d’adaptation en fonction des circonstances.

Ceci étant dit, il est démontré que les candidats préparés vont augmenter de façon considérable leur chance de succès et que statistiquement, ils ne pourront pas rater tous leurs entretiens. Un mauvais jour, cela arrive, une succession de mauvais jours, c’est que l’on n’est pas préparé…Donc rien ne peut remplacer un travail en amont pour réussir cette épreuve si particulière.

.

Guide réalisé par A. de Gramont  

  .